Sylviane Petitdemange

Pour poser vos questions à notre expert :

  Dynamisez l'épargne dans votre entreprise !

L'intéressement est un contrat librement négocié qui permet de faire participer les salariés aux performances de l'entreprise. C'est un outil de motivation qui est lié à la bonne marche de l'entreprise, permettant une rémunération flexible et collective. Toute structure à partir de 2 salariés peut conclure un accord d'intéressement quelle que soit son activité.

Objectif L-R : Comment fonctionne cet outil de motivation ?
Sylviane Petitdemange :
" Le législateur a laissé une grande latitude dans le choix du mode de calcul retenu comme base d'intéressement. Il s'agit de tout critère visant à l'amélioration de la bonne marche d'une entreprise. Bien sûr des objectifs financiers, comptables, commerciaux peuvent être utilisés. Mais l'accord d'intéressement peut aussi intégrer des critères plus qualitatifs. Cet accord peut permettre de distribuer jusqu'à 20 % de la masse salariale annuelle, ce qui laisse une grande marge de manSuvre tout en permettant une réelle implication des collaborateurs ".

O. L-R : On peut parler d'un système " gagnant-gagnant " ?
S. P :
" Oui, tant pour les collaborateurs que pour l'entreprise. En effet, l'accord d'intéressement ne déclenche le versement de primes que si les objectifs sont atteints, et ces primes ne supportent pas de cotisations sociales (sauf CSG et CRDS). Le versement de tout ou une partie de l'intéressement au Plan d'Epargne Entreprise (PEE) décuple son intérêt. Il doit y être systématiquement associé d'autant que chaque salarié est libre d'y reverser ou non sa prime. L'intéressement peut être abondé, soit pour amplifier l'effet de la prime, soit pour compenser une année plus basse, soit pour encourager les plus bas salaires à l'épargne. Les sommes ainsi versées dans le PEE échappent à l'impôt sur le revenu. Un bon moyen de se constituer une épargne (pourquoi pas en vue de la retraite ?) de façon quasi-indolore. En tout état de cause, chaque collaborateur a le choix entre, prendre sa prime d'intéressement immédiatement et être imposable, ou la placer dans le PEE. Ce qui leur laisse donc une grande liberté par rapport à leurs projets personnels ".



Indemnités de fin de carrière :
les avantages d'une convention d'assurance
Obligation légale intégralement financée par l'entreprise, les Indemnités de Fin de Carrière (I.F.C.), également appelées Indemnités de Départ à la Retraite (I.D.R.) représentent des charges non négligeables qu'il vaut mieux envisager. Ces Indemnités varient de 1/2 mois de salaire à 2 mois selon l'ancienneté. Une convention collective ou un accord d'entreprise peut prévoir des dispositions qui complètent le cadre légal.