Juin 2004
Le Pont-du-Gard labellisé Grand Site de France
Le site du Pont du Gard a reçu le label Grand Site de France, remis le 17 juin par le ministre de l'Écologie et du Développement durable, Serge Lepeltier. Le célèbre monument gardois fait ainsi partie des quatre premiers sites de France à obtenir le label (avec la Pointe du Raz, la Montagne Ste Victoire et l'Aven d'Orgnac). Des sites classés au titre de l'environnement, et présentant un caractère essentiellement naturel, à forte charge symbolique, de grande notoriété et faisant l'objet d'une très forte fréquentation touristique. Ce label incarne la démarche de qualité et de gestion durable engagée par la création, en 2003, d'un Etablissement public de coopération culturelle, qui a favorisé la mise en place d'une gestion globale et pérenne, réconciliant l'accueil touristique, la vie locale et la protection de l'espace naturel, explique la direction gardoise. Classé au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco, le Pont du Gard est le monument antique le plus visité de France (1 200 000 visiteurs par an).
470 logements au Mas de Calenda
La première pierre du programme "Mas de Calenda" (470 logements) a été posée le 17 juin dans le quartier de l'Aiguelongue à Montpellier. Objectifs de ce projet d'envergure : Offrir une totale mixité de produits, ainsi que le bel équilibre d'une vie à la fois citadine et champêtre, au cSur du secteur le plus prisé de Montpellier, indiquent les responsables du projet. L'opération regroupe d'ailleurs un pool de promoteurs : Eiffage Immobilier et Bouygues Immobilier, rejoints par Pragma et SAGEC, ainsi que deux offices HLM (ACM et SHEMC), réunis pour cette réalisation qui, sur 5 hectares, verra la construction de logements équipés à la pointe de la technicité, et qui bénéficieront d'une desserte avec le passage du tramway. La livraison est prévue entre septembre 2005 et le printemps 2006.
Limoux : Actis défend ses brevets

Passée en 2003 dans le giron de l'industriel audois Laurent Thierry, l'entreprise Actis (Limoux), leader sur le marché de l'isolant multicouches thermo-réflectif, vient de racheter la société Mistral Isole, fabricants d'isolants minces. Une acquisition qui intervient au terme de discussions pour contrefaçon avec cette PME de l'Hérault. Actis est en effet à l'origine du marché de l'isolation mince par thermo-réflexion, sur lequel elle a déposé de nombreux brevets. Et pour se protéger, l'entreprise a pris le parti de poursuivre en justice tout acte de contrefaçon et de concurrence déloyale, explique la direction. C'est ainsi que Mistral Isole a été mise en demeure de cesser toute fabrication et commercialisation de ses produits multicouches, avant que ses dirigeants ne proposent, en réparation des dommages causés, la cession de la totalité de leurs actions. La PME va donc poursuivre son activité au sein du groupe Laurent Thierry, lequel prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 70 millions deuros sur l'exercice 2004-2005.
La CGPME veut la CCI de Montpellier
Jean-Louis Bouscaren, président héraultais de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), sera candidat aux élections à la CCI de Montpellier, en novembre. Il dit représenter "les patrons patrimoniaux" (détenteurs de leur entreprise), contrairement au Medef, qualifié de "patronat de gestion". Face à Gérard Borras, président sortant, le patron de la CGPME se présente comme "une force de proposition et de concertation". Son programme complet sera annoncé début août, tout comme la composition de sa liste. De son côté, Gabrielle Deloncle, vice-présidente de la CGPME, qui souhaitait conduire une liste, a finalement renoncé. Le syndicat mené par Jean-Louis Bouscaren sera par ailleurs en lice à Béziers (où il préside déjà la CCI en la personne de Gérard Bèzes) et à Sète, avec Michel Mateu.
Le déclassement de létang de Thau
Annoncé depuis un an, le déclassement de l'étang de Thau de catégorie A, en catégorie B, a été officialisé le 22 juin par le préfet de l'Hérault, sur préconisation de l'Ifremer. Conséquence : tous les produits issus de la lagune doivent désormais passer par des bassins de purification avant d'être commercialisés. Un coup dur pour les conchyliculteurs qui contestent cette décision au motif que la qualité des eaux était en constante amélioration depuis des mois. Craignant que l'image de leurs coquillages ne soit ternie, les professionnels (près de 800) ont fait entendre leur colère en organisant des barrages à Sète et en occupant la Direction des affaires maritimes. Le 16 juin, 27 maires et élus (de tous bords politiques) représentant plusieurs communes du bassin de Thau, avaient également réclamé au préfet un répit dans le déclassement de l'étang. Les réactions et tensions suscitées par la décision préfectorale ont même entraîné la démission des principaux responsables de la section conchylicole de Méditerranée, dont son président J.-C. Archimbeau.
Volpilière défend Georges Besse
Initié en 1998 par la CCI de Nîmes, le parc scientifique Georges Besse, dédié aux activités de haute technologie (informatique, électronique, biotechnologies&), atteint aujourd'hui la saturation. A ce jour, 71 entreprises, regroupant 450 salariés, sont installées dans les trois pépinières aménagées sur le site. Le parc étant dé-sormais saturé, il est important de procéder à son agrandissement, tel que prévu dès sa mise en place, il y a 15 ans. Ainsi les projets de formation associant l'EMA et l'Université de Nîmes pourront y prendre place et de nouvelles entreprises y seront accueillies, pour poursuivre la transformation de Nîmes en une agglomération dynamique, insiste Denis Volpilière, président de la CCI, qui vient de monter au créneau pour défendre l'intérêt économique du projet.
Gruissan : la Cité de la vigne et du vin ouvre ses portes
Composée de 700 m2 dexpositions, dun parcours muséographique extérieur de 4 000 m2, dun sentier dinterprétation dans les vignes du domaine et dun centre de formation, La Cité de la vigne et du vin permet de découvrir la vigne et le vin sous tous les aspects scientifiques, historiques et culturels Ouvert toute lannée, le site se destine à un très large public, des touristes aux familles en passant par les groupes scolaires. En mettant en avant les innovations que le monde de la recherche agronomique peut proposer pour la filière vigne et vin, il intéresse également les professionnels. Parmi les principales attractions du domaine, de vastes parcours extérieurs abordent sous un angle ludique des thèmes divers, de la baie de raisin à lélevage des vins. Une dégustation est également proposée, telle que Le Marselan, nouveau cépage élaboré par l'INRA à partir de grenache noir et de cabernet sauvignon.

En bref
210 000
C'est le nombre de visiteurs accueillis en 2003 au Seaquarium du Grau-du-Roi. Le chiffre d'affaires réalisé l'an dernier se monte à 1,5 millions deuros. L'établissement annonce déjà d'importants investissements en 2005, notamment pour affronter la concurrence du futur aquarium Mare Nostrum à Odysséum (Montpellier), qui devrait ouvrir en 2006.

113 285
C'est le nombre de congressistes, visiteurs et exposants accueillis, durant le 1er semestre 2004, par Enjoy Montpellier sur ses 3 sites (Corum, Parc Expo et Zénith), lors de 19 manifestations internationales (un chiffre en augmentation de 137,5 %). Cette affluence représente, selon Enjoy Montpellier, une injection de 7 145 085 euros dans léconomie locale et régionale.

Un cola catalan
A l'origine, voilà deux-trois ans, d'une bière catalane dont une à la cerise vendue dans les cafés de Céret, la brasserie des Albères, implantée à Argelès-sur-Mer, lance sur tout le département des P.-O. son cola censé concurrencer le coca américain. Un cola alternatif à l'instar du breton ou du corse qui ont fait un malheur la saison dernière. L'entreprise catalane envisage de produire quelque 30 000 bouteilles pour cet été et compte bien introduire sa nouvelle boisson en Catalogne espagnole où elle réalise déjà 25 % de ses exportations.

Ligne Palma-Sète
Lancée le 7 mars 2003, la liaison Sète-Palma par ferry est définitivement stoppée ce début juin 2004. En cause, d'après l'armateur italien, la Medmar, et le voyagiste montpelliérain qui commercialisait la ligne, Philippe Sala, les conditions désastreuses de l'accueil du bateau dans le port de Sète. Sa réorganisation nous oblige à promener nos passagers d'un bout à l'autre du port, c'est inadmissible protestent-ils. Et pourtant la clientèle était là : 50 000 personnes transportées en 2003 et déjà près de 10 000 depuis la réouverture de la ligne en mars dernier.

Huile dolive AOC
Le Comité national des produits agroalimentaires a reconnu définitivement en AOC l'huile d'olive de Nîmes, ajoutant ainsi une 10ème AOC au département du Gard, et une première AOC oléicole à la région. Après sept ans d'efforts, le Syndicat des oléiculteurs du Gard voit donc enfin la récompense de ses multiples démarches en faveur de la reconnaissance de la qualité et de la spécificité de ses productions.

Airlinair à Béziers
Sans surprise, la CCI de Béziers a retenu la compagnie Airlinair pour poursuivre l'exploitation de la ligne entre Béziers et Paris. Déjà lauréate de l'appel doffres temporaire (de fin avril à mi-juin), la compagnie se voit donc attribuer la ligne pour une durée de 3 ans. Airlinair qui n'est d'ailleurs pas une filiale d'Air France, comme indiqué dans notre précédente édition, mais une compagnie privée affrétée par le groupe Air France sur des lignes comme Toulouse-Marseille ou Lyon-Limoges.

Palmes académiques
Un patron honoré par l'Education nationale ! C'est ce qui est arrivé au président régional du Medef, Gérard Lannelongue, auquel le recteur William Marois a remis, fin juin, les Palmes académiques pour les nombreuses passerelles que ce responsable a su construire entre le monde de l'entreprise et celui de l'enseignement. Il est vrai qu'après avoir exercé la profession de professeur d'anglais, Gérard Lannelongue s'est lancé, avec succès, dans la création de centres de formation (Euro-campus, Essicad) pour donner de la connaissance aux jeunes et l'envie de se dépasser pour créer, voire reprendre, une entreprise.

Cap sur la Chine
Une importante délégation chinoise, conduite par le consul de Chine à Marseille, Mme Li Xiasu, a été reçue au domaine de la Pompignane, le 8 juin, par Hélène Mandroux, maire de Montpellier. La ville, l'Agglo et la Région entendent resserrer les liens avec ce vaste pays en pleine croissance et développer des partenariats tant économiques qu'universitaires. Ce rapprochement, qui donnera lieu à de nombreuses manifestations, passera par l'augmentation d'étudiants chinois dans nos facultés. Ils sont près de 500 actuellement et devraient atteindre le millier d'ici à 3 ans.

Damien Alary et les verts
Le changement de majorité à la Région a conduit à la nomination de Damien Alary, président du conseil général du Gard, à la présidence du Bas-Rhône Languedoc (BRL). Annonçant, dès son investiture, qu'il envisageait de relancer le projet d'aqueduc Rhône- Barcelone, l'élu socialiste a aussitôt fait réagir les Verts. Ceux-ci en ont appelé à Georges Frêche pour faire appliquer le compromis passé entre les partisans de la liste d'union de la gauche en faveur de son abandon.

LÉcureuil sémancipe
Placée sous administration provisoire depuis 2002, la Caisse d'Epargne LR retrouve sa souveraineté. Elle dispose désormais des mêmes prérogatives que l'ensemble des Caisses d'Epargne de l'Hexagone. Son conseil d'orientation et de surveillance, présidé par Henri Archimbaud, a élu le directoire pour un mandat de 5 ans. Sa présidence est assurée par Jean-Marc Carcelès, l'ancien administrateur provisoire. La caisse compte 1 700 collaborateurs au service de 1 300 000 clients dans la région. Elle a réalisé un produit net bancaire de 41 millions deuros en 2003.